Vous trouverez le corrigé dans la suite de l'article.

Ce sujet ne reprenait pas du tout le programme de l'année. Il fallait faire de l'analyse de document. La plus grande difficulté résidait dans le nombre important de questions et la longueur des réponses à faire. La gestion du temps était donc cruciale.

 

Question 1 :

Il fallait utiliser le document 1. C'est un histogramme comparant les productions énergétiques mondiales en 2012 à partir de plusieurs types d'énergie. Il fallait additionner les productions des énergies non-renouvelables, soit 31 Mtep d'énergie produite à partir du pétrole, 29 Mtep d'énergie produite à partir du charbon, 21 Mtep d'énergie produite à partir du gaz naturel et 5 Mtep d'énergie produite à partir du nucléaire. Cela fait un total de 86 Mtep d'énergies non renouvelables alors qu'il n'y a que 14 Mtep d'énergie renouvelable. Donc, il y a plus d'énergies non renouvelables utilisées.
 

Question 2 :


2 a. Il fallait utiliser le document 2. Ce graphique présente l'évolution de la production et de la consommation mondiale de pétrole entre 1975 et 2035. La courbe pleine indique l'évolution de la production mondiale de pétrole et celle en pointillé indique la consommation mondiale. Entre 1975 et 1985, la production et la consommation mondiales sont stables à 60 millions de barils par jour. Entre 1985 et 2005, elles augmentent jusqu'à 80 millions de barils par jour. A partir de 2005, la production mondiale chute jusqu'à 30 millions de barils par jour alors que la consommation mondiale augmente jusqu'à 150 millions de barils par jour.

2 b : D'après le document 2, On peut conclure que depuis 2015, la production de pétrole n'est plus suffisante par rapport à la consommation mondiale. L'être humain est confronté à une forte baisse de la production de pétrole depuis 2015 alors que la population mondiale augmente. Le problème actuel est, donc, de trouver une ou plusieurs ressources remplaçant le pétrole.
 

 

Question 3 :

Les objectifs relatifs à la transition énergétique pour la croissance verte sont basés, en partie, sur l'estimation de la durée de l'épuisement des ressources énergétiques disponibles. D'après le document 4, il ne reste que 54 ans de pétrole, 63 ans de gaz, 112 ans de charbon alors que les stocks éoliens et solaires sont infinis. Ce document nous aide à comprendre pourquoi nous devons remplacer les énergies produites à partir de pétrole, gaz et charbon (énergies non renouvelables) par les énergies produites à partir du vent et du soleil (énergies renouvelables). En effet, ces énergies ont l'avantage d'être inépuisables et sont donc une garantie d'indépendance énergétique pour les pays qui feront cette transition.

Afin d'aider et de rendre possible cette transition, une loi a été mise en place en France en août 2015. Elle a pour objectif de renforcer l'indépendance énergétique de la France en augmentant de 50% les énergies renouvelables d'ici 2023.

Pour ceux qui le voulaient, on pouvait en plus ajouter que les énergies renouvelables ont l'avantage d'être moins polluantes que les énergies non-renouvelables (gaz à effet de serre, radioactivité).

 

Voilà, j'espère que tout c'est bien passé pour vous. Bon courage pour demain.

M. Monteleone