"C'était des nuages sans affectation, sans responsabilité, des nuages gratuits, des nuages de promenade. Des nuages passant sur le paysage. Comme lui. [...]
Et de plus, ils ne restaient jamais semblables à ce qu'ils avaient été à leur naissance, c'est-à-dire à leur naissance à son regard.
Il était sûr que, de même qu'il voyait les nuages, les nuages l'apercevaient aussi." Jacques Roubaud, Ciel et terre et ciel et terre, et ciel
 








AdmirorGallery 5.1.1, author/s Vasiljevski & Kekeljevic.
Website secured by Security Audit Systems, visit our cyber security website